Err

Club du Bleu de Gascogne, Gascon-Saintongeois, Ariégeois

Information santé chiens

Chère chasseresse, Cher chasseur,

La DDCSPP vient de nous informer que l'analyse réalisée sur les 4 chiens de chasse, morts fin décembre 2019, a confirmé la présence de la maladie d'Aujeszky. Pour rappel, ces chiens (appartenant à des propriétaires résidant en Dordogne et Lot-et-Garonne) avaient participé à une action de chasse au sanglier une semaine avant leur décès sur le territoire du canton de Lalinde en Dordogne.

Même si cela reste rare, les chiens, hôtes accidentels, peuvent contracter cette maladie, après des contacts avec des sangliers abattus ou blessés porteurs de la maladie, mais aussi en ingérant de la viande ou des abats crus de sangliers malades.

Aussi, des précautions doivent être prises par les chasseurs :

- éviter un maximum les contacts entre chien de chasse et sangliers

- proscrire la distribution de viandes ou d’abats de sangliers crus aux chiens de chasse (les faire cuire)

- désinfecter les blessures de chasse

Il est aussi possible d'avoir recours à la vaccination à titre préventif. Prenez contact avec un vétérinaire pour toute information.

Pour rappel, chez le chien, l'incubation est de 2 à 6 jours. Les symptômes les plus fréquents sont : salivation, apathie, anorexie, tachypnée, grattage jusqu'à auto mutilation et surtout un  prurit  intense. D’autres signes moins fréquents sont décrits tels que rigidité de la nuque,  vomissements, spasmes musculaires et agressivité.

La mort survient dans 100 % des cas dans les 24 à 48 heures après l’apparition des premiers signes cliniques.

Cet incident rappelle que la circulation virale de la maladie d'Aujeszky, même si elle reste occasionnelle, est bien présente chez les sangliers sauvages qui sont susceptibles de contaminer les suidés en élevage par simple contact.

Merci de relayer cette information auprès des chasseurs et des détenteurs de chiens.